Sélectionner une page

Communiqué de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches du Rhône

Lundi 4 mars, un “Grand Débat” était organisé à Marseille sur le thème de la laïcité, à l’initiative des responsables de la mosquée El-Islah, dans le 15ème arrondissement. En septembre dernier, je révélais que ce lieu de culte était en réalité islamiste et diffusait sur son site internet des écrits prônant le djihad, appelant à la haine des mécréants et à la mort des apostats. Malgré mes avertissements le député LREM Said Ahamada s’est rendu à ce débat, en toute connaissance de cause donc. J’avais évidemment transmis ces éléments au Préfet de Région, Pierre Dartout, qui m’avait affirmé qu’ils avaient retenu toute son attention et qu’il avait “signalé [mes] préoccupations à M. le Préfet de Police des Bouches-du-Rhône”.

Dans un article du Monde de ce jour, Azzedine Aïnouche, président de l’association qui gère la mosquée, affirme qu’elle n’est “ni islamiste, ni salafiste”. Mais dans ce cas, pourquoi avoir supprimé le site internet de la mosquée (mosquee-islah.net, qu’on trouve encore dans le cache Google), sur lequel on trouvait des textes islamistes violents.

Malheureusement pour Azzedine Aïnouche, j’avais eu la prudence de garder des copies d’écran de tous ces éléments, retrouvables ici : https://www.rassemblementnational.fr/pdf/Stephane-Ravier-engagement-contre-islamistes.pdf. Si la mosquée Islah n’avait rien à se reprocher, pourquoi ses responsables ont-ils tout effacé ? Saïd Ahamada, quant à lui, ne pouvait pas ne pas savoir puisque je lui avais fait part de mes préoccupations via le réseau social Twitter. Après le député LREM Aurélien Taché qui compare les fillettes voilées à celles qui portent un serre-tête, les représentants du “Nouveau Monde” viennent de franchir une nouvelle étape : on ne discute pas avec les islamistes, on les combat, comme je l’ai toujours fait !